Edit Template
lundi 15 juillet 2024

« La crise migratoire va détruire New York » assure le maire de la ville

Immigration New York

Le maire de New York, Eric Adams, a fortement critiqué la gestion migratoire dans sa ville au cour d’un meeting ce mercredi 6 septembre 2023. Le maire démocrate assure que la crise migratoire va bientôt « détruire » la ville américaine. Des propos qui scandalisent les associations de défense des droits des migrants. Explications.

La mégalopole cosmopolite reçoit plus de 10 000 nouveaux migrants économiques et demandeurs d’asile par mois. Plus de 110 000 migrants se sont installés à New York en à peine un an et demi.

Le maire de la ville de 8.5 millions d’habitants dénonce une situation intenable en passe de « détruire New York City ». Eric Adams réclame plus de moyens financiers pour gérer un afflux « sans fin ».

Un problème sans fin

C’est une situation qui persiste depuis des mois. La gestion de la crise migratoire est un problème récurrent que dénonce le maire Eric Adams. Il met en cause le président démocrate des États-Unis, Joe Biden, et la gouverneure de l’État de New York, Kathy Hochul, elle aussi démocrate, coupable selon le maire de ne pas aider la ville à gérer cette crise.

« Jamais dans ma vie je n’avais été confronté à un problème auquel je ne voyais pas de fin. Je ne vois pas de fin à celui-là »

« Ce problème va détruire New York City » alerte le maire démocrate, mercredi dernier, lors un débat public. La ville « reçoit plus de 10 000 nouveaux migrants économiques et demandeurs d’asile par mois », rapporte l’AFP.

Le thème de l’immigration est une question brûlante aux Etats-Unis. Habituellement saisi par les conservateurs républicains, la question reste encore très peu évoquée du côté démocrate.

Le maire de New York, Eric Adams

Des propos qui passent mal chez les associations d’aide

Les propos du maire de New York ont été fortement critiqués par des associations défendant les droits des migrants. La New York Immigration Coalition l’a accusé de « rejeter la responsabilité de la mauvaise gestion des nouveaux arrivants […] sur les personnes vulnérables en quête de sécurité et d’opportunité ».

Dans un communiqué commun, les associations Coalition for the Homeless et Legal Aid Society ont déclaré :

« Ce discours dangereux (était) quelque chose que l’on attendrait de la part d’un homme politique d’extrême droite. (…) Les commentaires du maire visent à créer la peur de façon irresponsable ».

Eric Adams réclame de l’aide au gouvernement fédéral pour faire face à cette crise migratoire. Il avertissait dès le mois d’août : « La compassion des New-Yorkais est peut-être illimitée, mais nos ressources ne le sont pas ».

La législation new-yorkaise actuelle prévoit, en effet, de fournir obligatoirement un abri, de la nourriture et des soins à toute personne faisant une demande d’asile.

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

Ceci fermera dans 0 secondes

slot777